Plongée dans la noirceur Sud-Coréenne

Old Boy – Par Park Chan-Wook avec Choi Min-sik, Yu Ji-tae et Kang Hye-jeong.

Plop le lectorat, comment va?

18383433

Aujourd’hui nous allons parler d’un film marquant, un drame au plus près du réel. Accroche toi, on y va.

Pourquoi regarder ce film

Tu l’auras compris, Old Boy est un film asiatique. Sud-coréen pour être précis. Et il est important de ne pas le confondre avec son remake (Oldboy, sans espace) par Spike Lee. Pourquoi? Parce que les Coréens sont connus pour faire d’excellents films dramatiques, bien plus noirs que leurs homologues US. Et parce que l’original est toujours mieux que la copie.

Pour avoir une idée de la profondeur et de la noirceur du cinéma sud-coréen, Old Boy est un classique qu’il convient d’avoir vu.

L’intrigue du film

Old boy est basé sur un manga sorti en 1997 (le film datant de 2003), inspiré du Comte de Monte-Cristo.

Old Boy raconte l’histoire d’un homme qui pourrait être n’importe qui. Un homme qui, le soir de l’anniversaire de sa fille, se fait kidnapper dans la rue par une personne inconnue et enfermer pendant 15 ans dans une chambre avec comme seule distraction la TV. C’est par cette même TV qu’il apprendra que sa femme a été assassinée, que sa fille a été placée en pension et qu’il est le principal suspect du meurtre de sa femme.

Alors qu’il tente de creuser un trou dans le mur en le boxant depuis 15 ans, Oh Dae-su (notre « héros ») est soudainement libéré (sans raison apparente) et mène alors l’enquête pour retrouver son agresseur et comprendre la raison pour laquelle il a été emprisonné.

Sans rentrer dans les détails de la suite (ce qui pourrait s’apparenter à du spoil), Oh Dae-su devra passer à travers un long chemin de croix pour comprendre et résoudre le casse-tête qui a mené à son enlèvement.

Voici le trailer, si jamais ça te branche

Impressions sur le film

Ce que ce film a de marquant, c’est qu’il pourrait être tout à fait transposé dans la réalité, que cela pourrait arriver à tout un chacun, générant ainsi une empathie immense chez le spectateur.

Avec une violence et une intensité croissantes, ce film tient le spectateur en haleine, fait monter en lui le même sentiment d’injustice, la même rage que celle qui habite le héros.

Ce thriller ultra violent est la porte d’entrée du monde vers le cinéma sud-coréen sans pour autant en être le meilleur film, comme un porte-drapeau aux JO qui met en lumière toute la délégation qui le suit, sans pour autant apporter une médaille d’or à son pays.

Old_Boy-001
15 ans avec un papier peint aussi moche. Dur. Crédits – asianwiki.com

La note

4/5. Très bon film, poignant, marquant. Mais un peu prévisible par moment. Très prenant. Excitant.

 

On se retrouve au prochain numéro, et d’ici là n’oublie pas de remplir un peu le frigo (et pas que de la viande stp, prends aussi des légumes, par exemple une fondue de poireaux, c’est très bon ça).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s