L’Islande, repaire de pirates

C’est peut-être dû aux origines vikings, à la situation géographique de l’île, ou plus vraisemblablement au désir de changement. Dans tous les cas c’est clair, la Terre de Glace est en train de se convertir à la piraterie.

Le parti pirate islandais, ou Piratar dans la langue locale, s’est en effet développé considérablement depuis sa création en 2012. Affilié au Parti Pirate International (PPI), regroupant tous les partis du monde à l’initiative du parti originel suédois, il doit respecter la ligne à suivre dictée en amont, et les objectifs sont les mêmes.

L’idée directrice est de défendre les droits humains et les libertés fondamentales. Notamment un hôtel dressé à la protection de la vie privée, s’opposant notamment à la vidéosurveillance et à la démesure qui s’est emparée du fichage individuel. Ainsi, il serait réservé au cadre juridique et le citoyen « honnête », reprenons leurs termes, en serait épargné. Estimant qu’il est primordial pour un individu de pouvoir librement contrôler les usages fait de ses données personnelles. L’ADN aussi a droit à sa ligne dans le programme du parti. Les prélèvements devant être régulés. À une époque où les coucheries des ministres peuvent être exposées en une de presse, leurs agissements professionnels sont en revanche moins éclairés, pensent-ils. Ce pourquoi le parti réclame une transparence accrue, notamment sur l’usage des fonds publiques.

Mais les pirates s’attaquent aussi à l’économique, au social ou encore au culturel. Un programme garni qui s’exprime en faveur de leur légitimité sur la scène nationale islandaise.

Au-delà des idéaux politiques, si les pirates réunissent autant les faveurs citoyennes, c’est qu’ils rencontrent une sympathie inattendue de la part de la population. Quatre ans après la crise bancaire qui a laissé le pays dévasté, les votes semblent devenir de plus en plus protestataires.

Des sondages réalisés cette année afin de mesurer les intentions de vote pour les élections législatives de 2017 annoncent le Piratar en tête avec 23,9% contre 23,5% pour le parti traditionnel d’Islande, le Parti de l’Indépendance. A noter tout de même que ce dernier va sur ses 86 ans tandis que le Parti Pirate Islandais fêtera à peine ses 3 ans en novembre.

3 est un chiffre qui semble porter chance au parti islandais, puisque c’est également le nombre de députés présents au Parlement. Bon, 3 parlementaires sur 63, ça paraît ridicule, mais c’est tout de même historique puisque que ce sont les premiers pirates du monde à avoir été élus dans un Parlement National. Franchement, pour un parti formé il n’y a même pas 10 ans, ça promet.

L’est tout autant une certaine pirate qui est passé à l’abordage du Parlement Européen. Julia Reda est certes seule sur son bateau, c’est en effet la seule eurodéputée du PPI, mais ça ne l’empêche pas de faire des vagues. Avec elle, pas de doutes sur la couleur de son drapeau, il est bel et bien noir. Chargée de fournir un rapport sur l’harmonisation des droits d’auteur en Europe, elle est devenue une pièce maitresse du Parti Pirate. En effet, la principale politique de ce dernier est le partage de l’information, et son but à terme est une ambitieuse réforme des droits d’auteur. Il ne fait donc aucun doute que la députée européenne prenne ce rapport très au sérieux. Cependant, les nombreuses critiques faites à son égard et la pression des lobbyistes risquent de lui compliquer grandement la tâche.

Quoi qu’il en soit, le vent est favorable aux pirates, et du Parlement Islandais au Parlement européen, ils approchent à grande vitesse.

Antoine Kornprobst et Pierre-Nicolas Baudot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s